Les Terminales du Lycée St Joseph ont participé au programme de sciences participative "Plastique à la loupe" qui cherche à établir l'origine des "continents" de plastiques présents dans les océans.

Les élèves de Terminale ont rejoint les 17 000 élèves répartis sur 350 établissements de France métropolitaine et d’Outre-Mer qui participent à l’opération.

Plastique à la loupe propose aux élèves de contribuer à l’état des lieux de la pollution plastique des plages et berges de France afin de déterminer l’origine des « continents plastiques » retrouvés en mer. Nous avons donc échantillonné le sable des rives de l’Arve. Seuls six déchets microplastiques y ont été trouvés. Cependant la famille de plastique auxquels ils appartenaient n’a pu être identifiée.

Cette opération est pilotée par la fondation Tara Océan. C’est la première fondation d’utilité publique consacrée à l’Océan visant à mieux comprendre l’impact de l’Homme sur l’Océan. Elle utilise son expertise scientifique de très haut niveau pour sensibiliser, éduquer les jeunes générations et exercer une action de plaidoyer auprès des instances politiques

Le plastique peut être produit à base de pétrole.  C’est un matériau formé à l’issue de plusieurs phases dont l’ultime est l’ajout d’additifs pour adapter le plastique produit à ses usages. Entre 1950 et 2019 sa production a été multipliée par 250. En 2019, elle atteignait 380 millions de tonnes.

Le plastique impacte notre santé et les écosystèmes : perturbateur endocrinien, risques de cancer, pollution de l'air et de l'eau, vecteurs de microorganismes et de polluants, risques de suffocation, conséquences sur les chaînes alimentaires et les animaux …

Tout cela a un coût : coûts de nettoyage, pertes de revenus touristiques, réduction des stocks de poissons, coûts de santé …

La lutte contre le plastique et la réduction de son impact sur l'écosystème sont donc des enjeux importants pour la préservation de l'environnement et notre santé. Voici quelques solutions qui peuvent contribuer à résoudre ce problème :

1°) Réduire l'utilisation du plastique à usage unique

2°) Favoriser le recyclage sachant que le plastique que nous ne produisons pas est celui qui se recycle le mieux

3°) Utiliser des alternatives au plastique

4°) Éduquer et sensibiliser

5°) Légiférer et réglementer

6°) Nettoyer les déchets plastiques

7°) Rechercher et innovr

Il est essentiel d'adopter une bonne conduite pour lutter contre le plastique et réduire son impact. Cela nécessite la participation et l'engagement de gouvernements, d'entreprises, de la société civile et des individus. En combinant ces efforts, nous pourrons contribuer à préserver notre écosystème et à protéger la biodiversité.

Les classes de terminales de 2023-24 réitèreront leur participation à l’opération Plastique à la loupe.